Comme vous le savez, j’adore avoir un coup d’avance.

Innover. Créer de nouvelles stratégies.

En fait, comme vous peut-être, j’adore créer dans son sens le plus large …

… et, surtout créer de la spécificité !

Un exemple :

Quand j’entrainais des nageurs de niveau départemental, mon objectif était de remplir ma mission. Soit de les emmener au bout de leur rêves…

… quels qu’ils soient (champion départemental, régional, national, d’Europe, du monde, Olympique…)

Un jour, une jeune nageuse de 15 ans, Vanessa m’a dit qu’elle voulait se qualifier pour les championnats de France avant la fin de la saison !

La barre était placée.

Plutôt haute, certes mais l’objectif était fixé.

D’ailleurs, vous connaissez la célèbre citation d’Oscar Wilde :

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles »

Je ne vous cache pas que la mission n’était pas simple.

Sauter plusieurs niveaux en moins d’un an dans une discipline aussi concurrentielle que la natation n’était pas gagnée d’avance !

J’ai donc analysé ses performances, étudié ses capacités, et

J’ai créé un exercice 100% dédié à éliminer son point faible.

Résultat des courses :

Semaines après semaines, ses performances ne cessaient de s’améliorer …

… jusqu’au jour J !

La qualification au championnat de France

A la première des 3 courses …

Elle échoue à seulement 3 dixièmes du temps de qualification …

Imaginez-vous dans cette situation, l’émotion ressentie…

Quelques heures plus tard, reconcentrée et plus motivée que jamais…

le « à vos marques, prêts, partez… ! » retentit

A l’arrivée, elle touche le mur …

à plus d’une seconde de son record personnel …

EN MOINS.

Et la 3ème place de cette course en poche.

Elle est qualifiée pour les championnats de France !

Larmes de Joie. Émotions. Sourires. Félicitations de notre équipe.

Elle n’avait jamais été aussi heureuse.

Elle m’avouera plus tard que mon énergie, mon implication et CET exercice que j’avais créé spécifiquement pour elle lui avait rendu cette décision de viser la lune plus accessible.

Ce qui lui a d’ailleurs fait prendre conscience de l’importance d’avoir des ambitions, de se fixer des objectifs, de viser loin…

et que, surtout, il est difficile de réussir seul !

Je ne dis pas qu’elle n’aurait jamais réussi à se qualifier sans mon aide.

Mais, vous vous en doutez, ça le lui aurait pris un temps fou.

Sur Facebook ?

C’est la même chose.

Vous pouvez réussir seul.

En épluchant toutes les pages d’aides Facebook.
En dépensant des dizaines de milliers d’euros en publicités.
En gobant des kilos de Doliprane pour faire passer vos migraines dûes à la technique.

Mais vous pouvez aussi décider, comme Vanessa, de prendre un raccourci.

De placer la barre la plus haute.

Et de viser de quadrupler vos ventes en quelques mois.

(ça c’est la lune.

les étoiles c’est déjà 20% d’augmentation de votre chiffre d’affaires,

ce qui est le minimum obtenu par mes clients)

Pour ça, le décollage c’est maintenant.

Et c’est ici.

Franck